Regard sur

L’editing et le post-traitement

Une fois la journée de mariage terminée, le travail du photographe est loin d’être fini. Une image, ce n’est pas uniquement exposer, cadrer, composer et appuyer sur le déclencheur. La prise de vue n’est que la partie visible de l’iceberg. La partie la plus chronophage du travail intervient après, au moment de l’editing et du post-traitement. Le choix des images est primordial, il permet de proposer un travail cohérent et homogène que ce soit en terme de rythme (choix des plans, des séries d’images…) et d’intensité (garder les images les plus fortes et celles qui servent le récit). Lors de la prise de vue l’image est à l’état brut. Le post-traitement est un travail d’interprétation qui finalise le travail engagé en amont, il permet à chaque photographe du collectif d’exprimer sa sensibilité.

Avec la profusion d’images qui circulent un peu partout, les gens veulent souvent en voir toujours plus. Ne pas serrer l’editing, c’est finir par noyer les meilleures images parmi d’autres. Et comme le disait Willy Ronis, «l’aventure ne se mesure pas au nombre de kilomètres. »

 

 

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *